0
18 shares

Le président en exercice de la coalition électorale de l’opposition démocratique, Mohamed O. Maouloud, a accusé ce mercredi les autorités mauritaniennes de traîner les pieds pour répondre à la correspondance qui a été adressée par l’opposition au ministre de l’intérieur relative aux prochaines élections.

Lors d’un point de presse aujourd’hui O. Maouloud a rappelé que les doléances contenues dans la lettre de l’opposition portaient sur la question de la commission électorale nationale indépendante, la liste électorale, la neutralité de l’administration, la présence d’observateurs étrangers, afin de faire de ces élections des élections différentes, transparentes et honnêtes car il y va de la stabilité du pays.

Le président de l’UFP a révélé que le ministère de l’intérieur leur avait exprimé le 25 février sa disponibilité réelle et demandé des éclaircissements relativement aux demandes.

Une autre lettre a été adressée le 1er mars au ministère de l’intérieur qui a convoqué l’opposition ce qui a été considéré comme un signe positif.

Le président de l’UFP a ajouté que les discussions ont été axées sur la recomposition de la CENI, « une commission de partis politiques », contrairement à celles de 2006 et 2OO9 où avaient figuré des personnalités indépendantes proposées par les partis et des représentants de la société civile.

Mohamed O. Maouloud a affirmé qu’ils veulent un changement de la CENI et le maintien de la date des élections, car la majorité des partis de l’opposition ont été exclus de la commission, jugée illégale, car la loi stipule que la celle-ci doit être constituée en concertation entre la majorité et l’opposition, ajoutant que les autorités se réfèrent justement à la loi.

Tous les choix sont posés sur la table a encore dit O. Maouloud au cas où la CENI n’était pas changée.

Il a qualifié l’actuelle CENI de celle du candidat Mohamed O. Cheikh Mohamed Ahmed O. Ghazouani et a exprimé la disponibilité de l’opposition à écouter toutes les propositions relatives à la recomposition de la CENI.

A propos de la liste électorale, le président de l’UFP déclare qu’elle a été établie en trois semaines en excluant les mauritaniens de l’étranger.

Il a demandé que celle-ci soit révisée afin de permettre à tous les mauritaniens de s’inscrire sue cette liste.

Evoquant la question des observateurs étrangers, O. Maouloud a dit que les autorités veulent éloigner tout le monde de la scène, rappelant que les dernières élections s’étaient déroulées en l’absence d’observateurs étrangers ; Il a demandé la neutralité de l’état et l’application de la loi, eu égard à l’existence de généraux présents dans les initiatives de soutien au candidat du pouvoir.

© Afriactuel


Vous aimez ? Partagez avec vos amis !

0
18 shares

Quelle est votre réaction ?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

Les commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Choose A Format
Personality quiz
Series of questions that intends to reveal something about the personality
Trivia quiz
Series of questions with right and wrong answers that intends to check knowledge
Poll
Voting to make decisions or determine opinions
Story
Formatted Text with Embeds and Visuals
List
The Classic Internet Listicles
Countdown
The Classic Internet Countdowns
Open List
Submit your own item and vote up for the best submission
Ranked List
Upvote or downvote to decide the best list item
Meme
Upload your own images to make custom memes
Video
Youtube, Vimeo or Vine Embeds
Audio
Soundcloud or Mixcloud Embeds
Image
Photo or GIF
Gif
GIF format